Les votes sont ouverts !

Les boulets

Pascal Canfin

IL CONCOURT AU PRIX DES BOULETS DU CLIMAT EN TANT QUE

Hypocrite de Bruxelles 🎭

Votez pour ce boulet

Catégorie député

Ancien directeur de l’ONG WWF, il est aujourd’hui eurodéputé. Il porte une écologie de façade et sert de caution verte à Emmanuel Macron au niveau européen.

  • Pascal Canfin, c’est l’hypocrisie climatique à plein gaz. Grâce à son parti “Renaissance” (pas de la planète, ça vous pouvez compter sur lui), l’Europe va aider à hauteur de 29 milliards d’euros de nouveaux projets d’exploitation du gaz : 32 au total, notamment dans les pays de l’Est. Le hic ? L’exploitation du gaz est l’une des activités humaines les plus climaticides.

  • Pascal Canfin a voté sans sourciller pour l’accord commercial qui facilite les échanges entre l’UE et le Viêt-Nam en février dernier. Sur le CETA, il se refuse à prendre clairement position. Et enfin sur le Mercosur, il a fallu attendre les bisbilles entre Emmanuel Macron et Jair Bolsonaro pour que Pascal Canfin admette enfin que cet accord représente une réelle menace pour l’Amazonie.

  • Depuis son ralliement à Emmanuel Macron, Pascal Canfin endosse la ligne anti-écologie du gouvernement qu’il justifie systématiquement. Sur le retour des néonicotinoïdes, il excuse le gouvernement : il serait allé “trop vite” en 2016 en interdisant ces pesticides, et c’est donc par excès d’écologie qu’il a dû les réintroduire en 2020. Mais bien sûr.

    Et quand les écologistes critiquent l’inaction climatique d’E. Macron, Pascal Canfin a la réponse : les Verts doivent faire “leur révolution culturelle” en faveur de plus de compromis. Des compromis comme lui, avec les lobbys ? Non merci !

  • Le  nucléaire doit-il bénéficier de subventions européennes pour construire de nouveaux EPR ? Pour Pascal Canfin, c’est oui ! Logique, quand on sait que la France fait feu de tout bois pour promouvoir son industrie nucléaire, malgré les déboires de cette technologie. Parce que non, si vous aviez encore un doute : le nucléaire n’est pas la solution pour le climat

  • Le prétendu-écolo a réussi l’exploit de se tweet-clasher avec Greta Thunberg qui dénonçait son vote pour le gaz

  • Trois ans après ce tweet, Pascal Canfin vote pour le financement européen de nouveaux projets de gaz. Une nouvelle marche… arrière !

  • Septembre 2020 : Pascal vote oui au financement des énergies fossiles avec l'argent des européen·es. Heureusement le parlement vote contre en décembre 2020. Sa réaction ? Il s'en félicite, faisant mine d'oublier son propre vote.