Les votes sont ouverts !

Les boulets

Mohamed Laqhila

IL CONCOURT AU PRIX DES BOULETS DU CLIMAT EN TANT QUE

VRP de l’huile de palme 🌴

Votez pour ce boulet

Catégorie député

Député LREM, c’est surtout le plus fidèle ami de Total. Il défend le pétrolier et son utilisation d’huile de palme dans les carburants, qui engendre une déforestation massive.

  • Jusqu’où le pouvoir défendra-t-il Total ? C’est la question que tout le monde s’est posée en novembre 2019 lorsque Mohamed Laqhila a tenté de prolonger, avec le soutien du gouvernement, une niche fiscale sur les agrocarburants qui permettait à Total de détruire des forêts tropicales pour récupérer des subventions. En effet, cette niche fiscale visait à encourager l’incorporation d’huile de palme dans les agrocarburants. Alors que cet avantage devait prendre fin au 1er janvier 2020, le député LREM a déposé en catimini un amendement pour reconduire cette prime fiscale jusqu'en 2026.

    Quelle coïncidence ! C’est exactement ce qu’avait demandé le patron de Total, Patrick Pouyanné, quelques jours plus tôt dans une interview au Journal du Dimanche.

    Heureusement, grâce à la mobilisation en urgence des associations et des citoyens, cet amendement est finalement rejeté à une large majorité (58 contre et 2 pour). Cet avantage fiscal aurait permis à Total d’économiser entre 70 et 80 millions d’euros par an en exploitant de l’huile de palme dans sa raffinerie de la Mède, près de Marseille, dans la circonscription de M. Laqhila… le hasard fait bien les choses !

  • Total comme le gouvernement se plaisent à vanter les “biocarburants”. Pourtant, ces carburants à partir de matières végétales, dont l’huile de palme, sont un cauchemar pour les forêts. Pour produire l’huile de palme, des forêts tropicales entières sont dévastées, notamment en Indonésie, où l’équivalent d’un terrain de football est massacré toutes les 25 secondes. Ces destructions libèrent tout le carbone que retiennent les forêts, qui ne peuvent plus jouer leur rôle de régulation.

    Mécaniquement, l’effet de serre augmente et le dérèglement climatique s’aggrave…En outre, ces carburants sont 3 fois plus polluants que leurs équivalents fossiles !

    Bref, subventionner Total pour mettre de l’huile de palme dans les moteurs des voitures, c’était une hérésie. Heureusement que Mohamed Laqhila a échoué à prolonger ce cadeau à Total, financé par les contribuables. 

  • Mohamed Laqhila n’a honte de rien. Il considère que c’est “responsable” et ”courageux” d’aider Total dans son entreprise de greenwashing qu’est la production d’agrocarburant. Il n’hésite pas non plus à déambuler en vélo à Aix-en-Provence avec son équipe de campagne pour se donner un air écolo en vue de l’élection municipale. Peut-être qu’il jardine aussi le samedi ?

  • “Grâce à moi le débat est ouvert” is the new “j’assume aider Total à détruire les forêts pour gagner des subventions”

  • Mohamed est ami avec Total, mais pas avec la vérité : l’UE permet de sortir de l’huile de palme dès 2020.